vendredi 24 mars 2017

Les falaises

Le versant ouest du Salève est entrecoupé de falaises calcaires issues de l'érosion du plissement jurassique. Les vires rocheuses sont utilisées par de grands oiseaux pour nicher : 6 couples de Faucons Pélérins, un couple de Hiboux Grand Duc, des Grands Corbeaux et des Milans Noirs. Le Salève est également connu pour avoir été le site de reproduction le plus septentrional de Vautour Percnoptère d'Egypte. Ce charognard aurait disparu du Salève à la fin du 19ème siècle à cause de collectionneurs qui convoitaient ses oeufs. Le discret Tichodrome Echelette, gris et rouge carmin, attrape des insectes le long des parois du Salève.

Les chamois trouvent refuge dans les zones rocheuses. Le matin et le soir, ils peuvent être observés dans les alpages sommitaux où ils vont paître. Le Salève compte environ 200 chamois qui se seraient développés à partir de quelques animaux apparus dans les années 1940. Ce retour coïnciderait avec les combats qui faisaient rage sur le plateau des Glières. Les comptages qui ont lieu tous les 4 ans montrent une diminution de la population. Les chasseurs ont le droit de prélever 10 % de la population chaque année.

Scroll to top